PEREK CHIRA - Le Chant de la Création (1er partie)

UN MUST à lire pour tout célibataire en quête de son zivoug...!

Rabbi Eliézer le Grand dit : « Celui qui consacre du temps au « Pérek Chira » en ce monde acquiert le mérite d'étudier, d'enseigner, d'observer les commandements négatifs et positifs, et son étude se maintient ; il échappe à l'instinct du mal, aux fâcheux accidents, au tourment de la tombe, à la condamnation au guéhinom et aux souffrances pré-messianiques ; il reçoit longévité et mérite de connaître les temps messianiques et le monde futur. »

Quiconque dit ce chant en ce monde, mérite de le dire dans le monde futur, comme il est dit : « Alors Moïse chantera », il n'est pas écrit : « Alors Moïse a chanté », mais il chantera dans le monde futur.

Rabbi Eliêzer le Grand dit : « Quiconque consacre du temps au « Perek Chira » chaque jour, Moi D... je promets qu'il verra le monde futur, qu'il sera sauvé aux mauvaises rencontres,du mauvais penchant, du mauvais jugement, et de toutes sortes de calamités. Continue de tout ton cœur de te toute ton âme à connaître Mes voies et à garder les portes de Mon Palais et de Ma Torah en observant Mes commandements et Mes décrets. « Garde Ma Torah dans ton cœur et aie constamment Ma crainte devant les yeux. Préserve ta bouche et ta langue de tout pêché et culpabilité, et Je serai avec toi partout où tu iras, Je t'enseignerai le discernement et l'intelligence de toute chose.

Sache que tout e que le Saint béni soit-Il a crée, Il ne l'a crée que pour Sa gloire, comme il est dit :« Quiconque invoque Mon Nom et pour Ma gloire Je l'ai formé et aussi Je l'ai fait. » Nos Sages ont dit que lorsque David , roi d'Israël, eut terminé la rédaction des « Psaumes », il ressentit une grande exaltation et dit devant le Saint béni soit-Il :

Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER 

« Existe-il au monde un être crée qui dise des chants et des louanges mieux que moi ? » Alors une grenouille se présenta et lui dit : « David, ton exaltation est sans objet, car je sais mieux que toi chanter et célébrer D-ieu ! Et, bien plus, chacun de mes chants contient trois mille paraboles comme il est dit : « Il (Le Roi Salomon) énonce trois mille paraboles par sa parole et mille cinq par son chant ». (ROIS I 5 :12)

Mais bien plus encore, j'accomplis une grande mitsva , et voici ce dont il s'agit : il existe une créature qui vit au bord de la mer et tire toute sa substance de l'eau ; lorsqu'elle a faim, elle m'attrape et me mange. C'est là ma mitsva , pour accomplir ce qui est dit : « Si ton ennemi a faim, donne-lui à manger, s'il a soif, donne-lui de l'eau à boire, car tu attises les braises sur sa tête et l’Éternel te le revaudra (Proverbes 25 :21)». Ne lis pas : « te le revaudra » mais « te le comblera ».


Une énorme ségoula à lire pendant 40 jours consécutifs pour ceux et celles qui ont des difficultés à rencontrer leur mazal.


Que toutes les portes du ciel s'ouvrent en grand, pour écouter et exaucer toutes vos prières.


 
Rebecca Teboul

Commentaires