Mireille et Sarah étaient juives. Juste un hasard. Par Sarah Cattan


Alors que l’une fut assassinée, lynchée puis défenestrée au son des sourates par un voisin qui implorait Allah et que l’autre, un an après, fut poignardée 11 fois avant d’être brûlée vive, alors que ses assassins se disputent pour savoir lequel a planté le poignard et lequel a appelé Allah, la Justice française s’interroge.

C’est que peut-être Elle avait été téméraire, hâtive presque , dans L’Affaire Sarah Halimi, prenant au bout d’une longue année la décision d’acter le mobile antisémite de ce qu’elle continue à nommer homicide volontaire.
C’est que peut-être Elle avait été impulsive en actant ce mobile aussitôt, trop tôt,  dans l’Affaire Mireille Knoll !

On efface tout, on recommence à zéro

Alors voilà. Ça ressemblerait à un jeu, si ça n’était pas aussi grotesque : on efface tout, on recommence à zéro.
Kobili Traoré, qui tua Sarah : Re-expertisons pour la troisième fois ce si fragile. Ce trop fragilequi ne peut à ce jour endurer une reconstitution. Voyons voir ce que les 3 nouveaux experts vont nous sortir de leur chapeau. Et s’ils contredisaient, eux aussi, le rapport où Zaguri, emberlificoté à nommer la chose, l’odieuse chose , finit comme contraint par parler d’antisémitisme ?
Et si eux encore accordaient à notre Traoré une abolition du discernement ?
Yacine Mihoub et Alex Carrimbacus. L’un déclarant que l’autre avait reproché aux Juifs d’avoir des moyens financiers et une bonne situation, avant de poignarder l’octogénaire sur son lit médicalisé en criant Allahou akbar : Et si, là encore, on effaçait tout et qu’on recommençait ?
Puisque celui-là  est revenu sur ses déclarations ! Puisque aujourd’hui le voilà qui nous affirme que son comparse n’aurait finalement pas reproché à la victime les moyens financiers et la bonne situation des juifs, ce qui enlèverait le caractère antisémite au crime…

Il ne s’est rien passé 

Et si on effaçait jusqu’aux paroles du Président, lorsque le 28 mars 2018, lors de l’hommage national au colonel Arnaud Beltrame égorgé par un djihadiste, il cita Mireille Knoll, assassinée parce qu’elle était juive.
Et si on effaçait en même temps celles d’Édouard Philippe, qui évoqua à l’Assemblée nationale un assaut d’une infâme brutalité, reflet de cet « antisémitisme qui ne passe pas, qui demeure, se transforme, reparaît, mute.
Si on te repassait tout ça en expertise psychiatrique ?
Puisqu’il paraît que ce matin, l’enquête bute sur la piste antisémite !
Si donc on laissait les enquêteurs du 2e district de la police judiciaire de Paris mener leurs investigations pour étayer ce mobile antisémite et nous dire que 87 voisins de la retraitée juive évoquent un quartier sans histoire !
Si on les laissait mener leur étude quasi sociologique avant d’en venir à un examen psychiatrique ?
Ils analyseraient Le bien vivre-ensemble
Eh ben Vous savez quoi ? Aucune des 87 personnes interrogées ne fit paraît-il part de problèmes liés à la présence dans la résidence de différentes communautés religieuses. Toutes s’accordent à dire qu’il faisait plutôt bon vivre dans le quartier.
Et d’ailleurs. Il n’y avait pas grand-chose de Juif chez Mireille : seul un chandelier à sept branches en pendentif. Seule une statuette avec des inscriptions hébraïques. Pas de Torah Pas de perruque comme chez cette imprudente Sarah.
Allez ! Qu’on appelle à leur chevet la Psychiatrie !

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter
On ne peut décemment pas laisser se dégrader plus avant  l’état de santé de ces pauvres garçons, qui feraient face à l’hostilité du monde carcéral, nous chantent en chœur leurs avocats, Maîtres Karim Laouafi et Merabi Murgulia.
Aux experts mandatés par les juges vendredi d’évaluer l’éventuelle présence d’anomalies mentales. De dire si l’infraction reprochée aux sujets est en relation avec des éléments biographiques des intéressés.
Dire donc si ces trois-là sont antisémites. 
Ou si on les soigne. 
En lieu et place de procès.
Pour info : Les fils de Mireille Knoll publient ce matin Pour maman. Aux éditions Kero.
Ils annoncent la création de l’Association Mireille Knoll. Laquelle serait placée sous le signe de l’ouverture et de la paix.
Ben pour quoi ? Puisqu’il n’y a pas d’antisémitisme en l’affaire…

Commentaires